Trump mal à l'aise avec la stratégie de la Suisse

Huawei et 5G

17 mars 2019 09:33;
Act: 17.03.2019 11:06

Washington n’apprécie pas que des entreprises helvétiques fassent appel au géant chinois pour le déploiement de la 5G.

L’administration Trump ne voit pas d’un bon oeil l’utilisation de la technologie du groupe Huawei dans la construction d’un réseau mobile 5G en Suisse. Le gouvernement américain qui soupçonne le géant chinois d’espionnage est intervenu auprès de Berne, révèle la SonntagsZeitung.






Video
image
Manif pour dénoncer les dangers de la 5G
Plus d’un milliard d’abonnés à la 5G en 2023

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé au SonntagsZeitung que l’ambassade des Etats-Unis à Berne avait «procédé à un échange de vues sur ce sujet au niveau diplomatique». L’ambassade déclare que Washington «exhorte à la fois leurs alliés et leurs amis à assurer la sécurité de la technologie 5G».

Ils plaident en faveur de réseaux de télécommunications et de chaînes d’approvisionnement plus sûrs qui ne sont pas «sous le contrôle d’États étrangers».

En Suisse, Sunrise a l’intention de construire un réseau 5G avec l’aide de Huawei. Les États-Unis craignent eux que cette technologie ne soit une porte d’entrée pour l’espionnage chinois. Ils exercent donc aussi des pressions sur d’autres pays.

Récemment, par exemple, ils ont menacé le gouvernement allemand de conséquences pour la coopération en matière de renseignement au sein de l’OTAN si le savoir faire de Huawei était utilisé en Allemagne.

(nxp)