Paix à l'Est : les Etats-Unis veulent renforcer la coopération avec la RDC.

L’ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer, dit vouloir renforcer la coopération avec le nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi, afin de promouvoir la paix dans ce pays. Il l’a affirmé jeudi 14 mars à Kinshasa, de retour d’une tournée dans l’est de la RDC.

« Je compte travailler avec le Président Tshisekedi et le nouveau gouvernement congolais pour promouvoir la paix et la prospérité que les Congolais méritent. Comprendre les aspirations des Congolais constitue la première étape pour atteindre cet objectif », a affirmé M. Hammer.

Il dit vouloir « entendre directement » les points de vue des Congolais sur la façon dont les Etats-Unis doivent orienter leur partenariat pour promouvoir un avenir meilleur.

« L’une de mes principales priorités en tant qu’ambassadeur des Etats-Unis en RDC est de rencontrer autant de Congolais que possible issus d’autant de couches de la société que possible et d’apprendre d’eux », a déclaré Mike Hammer.

Il a visité Butembo, Bukavu, Bisie et Goma du 8 au 13 mars, selon un communiqué de l’Ambassade des USA à Kinshasa. Sa mission visait à trouver les moyens pour renforcer les relations avec toutes les régions de la RDC de la meilleure façon, comprenant en particulier des discussions sur les moyens d’améliorer la sécurité, d’examiner les efforts actuels visant à endiguer l’épidémie d’Ebola et de stimuler le développement économique et social dans l’est de la RDC.

A Butembo, l’ambassadeur Hammer s’est joint au directeur de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom, au directeur du CDC, le Dr Robert Redfield, et à la sous-administratrice adjointe de l’USAID, le Dr Alma Golden, en visitant un centre de traitement d’Ebola qui avait été attaqué par des milices quelques heures auparavant.