Pétrole: un demi-milliard de barils découvert au large du Ghana

Le Norvégien Aker Energy a affirmé jeudi avoir découvert du pétrole en quantités commerciales au large du Ghana, une annonce saluée par le gouvernement comme un espoir pour relancer l’économie du pays d’Afrique de l’Ouest.

La compagnie pétrolière a indiqué que des forages exploratoires récents avaient révélé « environ 450-550 millions de barils équivalent-pétrole (mbep) » dans le champ Pecan, à 166 km au large de la ville côtière Takoradi.

Les prochaines explorations pourraient porter les réserves totales de ce champ à 600-1.000 mbep, a précisé la compagnie dans un communiqué.

Le gouvernement ghanéen a déclaré que cette annonce était une « bonne nouvelle » qui pourrait apporter « de nouvelles perspectives à l’économie » et une nouvelle source de financement pour investir dans des projets sociaux-économiques à l’avenir.

Aker Energy a commencé à exploiter le champ Pecan l’année dernière et détient une participation de 50%. Le russe Lukoil et la compagnie d’Etat Ghana National Petroleum Corporation font également partie des actionnaires.

Le Ghana, dont les premiers gisements offshore ont été découverts en 2007, est devenu producteur de pétrole en 2010, ce qui a permis de donner un coup d’accélérateur à sa croissance économique. Les réserves du pays sont estimées entre cinq et sept milliards de barils.

Intervenu en 2017, le règlement d’un différend sur les eaux territoriales entre le Ghana et la Côte d’Ivoire, au profit d’Accra, devrait encore renforcer le niveau de la production pétrolière ghanéenne.

Le président Nana Akufo-Addo avait alors déclaré que cela ouvrait des « possibilités de développement et de prospérité », pour financer notamment des écoles, des hôpitaux et des routes.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.