FE – Bird mécontent des TIG de Verstappen

Sam Bird pense que la FIA a commis une « injustice » en liant les travaux d’intérêt général de Max Verstappen à la Formule E.

Max Verstappen a été pénalisé de deux journées de travaux d’intérêt général après son altercation avec Esteban Ocon à Sao Paulo (vidéo). Il a effectué la première à Marrakech, en passant la journée avec les commissaires de course en Formule E.

Sam Bird, troisième de la course, est déçu de la forme de ces TIG. Il estime que la FIA envoie un mauvais message en associant la sanction de Verstappen à la Formule E.

« Appeler un passage sur une course de Formule E un travail d’intérêt général, c’est une petite injustice pour la Formule E, » a déclaré l’Anglais à RaceFans. « Ce ne devrait pas être une punition de venir ici. »

« J’espère qu’il a apprécié et j’espère qu’il en dira du bien à certains de ses collègues (en Formule 1). »

Une approche « éducative et informative »

En annonçant a présence de Max Verstappen à Marrakech, la FIA a précisé que cette journée avec les commissaires était le résultat d’une « approche éducative et informative ».

La fédération n’a pas précisé quand Verstappen effectuera sa deuxième journée de TIG, ni la forme qu’elle prendra.