Un homme crache un caillot de sang de la forme de son arbre bronchique droit

La manière dont un caillot sanguin de cette taille et de cette forme est sorti d’un patient laisse les médecins perplexes.

Lundi, le New England Journal of Medicinea publié une photo surprenante dans le cadre de sa série de photos Images in Clinical Medicine, qui présente des photos d’anomalies médicales.

image

Gavitt Woodard/The New England Journal of Medicine ©2018

The rare blood clot, which is a cast of the right bronchial tree.

La photo, à première vue, est étrangement jolie et ressemble à un arbre rouge qui aurait pu germer dans l’imaginaire de Tim Burton. Mais ce n’est pas une fiction: c’est un véritable caillot de sang qui est sorti du corps d’un être humain et qui a la forme exacte d’un passage pulmonaire.

Plus précisément, il s’agit d’un caillot de six pouces de large ayant la forme de l’arbre bronchique droit, une partie du réseau tubulaire qui distribue l’air aux poumons.

Selon Georg Wieselthaler, chirurgien spécialiste des greffes et des poumons à l’Université de Californie à San Francisco, un patient de 36 ans non identifié admis aux soins intensifs pour insuffisance cardiaque au stade terminal a spontanément craché la merveille médicale.

Cela s’est produit après que le patient ait craché des caillots beaucoup plus petits pendant plusieurs jours. Lorsque ce caillot est sorti, il était initialement «étrangement formé» et «replié sur lui-même», selon The Atlantique. Lorsque Wieselthaler et son équipe ont délicatement étiré le caillot, ils ont découvert «que l’architecture des voies respiratoires avait été si parfaitement conservée qu’ils ont pu l’identifier comme l’arbre bronchique droit en se basant uniquement sur le nombre de branches et leur alignement».

Ils ont été stupéfaits de constater que le caillot était sorti du patient sans se rompre.

Malheureusement, le patient est décédé à la suite d’une insuffisance cardiaque une semaine plus tard.

Bien que le caillot soit extrêmement inhabituel, il n’est pas complètement inconnu.

En 2005, une femme enceinte de 25 ans a craché un caillot de sang similaire, une copie de l’arbre bronchique, selon le European Journal of Cardio-Thoracic Surgery.

Heureusement, cette patiente et son enfant à naître ont survécu.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.