"Gilets Jaunes" : le cauchemar d'Emmanuel Macron ?

En France, les images de l’interpellation de centaines de lycéens à Mantes-la-Jolie, en région parisienne, ont indigné la Toile. Ils apparaissent à genoux, mains sur la tête, encadrés par les forces de l’ordre. La police se défend de toute humiliation. Si le ministre de l’Intérieur reconnaît la violence de la situation, il évoque une “procédure classique”.La presse étrangère s’intéresse à la gestion par Emmanuel Macron de la crise des “Gilets Jaunes” et des conséquences pour l’Europe.

PUBLICITÉ