Bourse Francfort: le Dax récupère une partie de ses pertes de jeudi


Nom :
Prénom :
Votre adresse e-mail* :
Adresses e-mail des destinataires* :
(Vous pouvez saisir plusieurs adresses mails en les séparant par des points virgules)
Message personnel :
*Champs obligatoires

Francfort (awp/afp) – La Bourse de Francfort évoluait en hausse vendredi matin, le Dax gagnant 0,52% dans un mouvement de légère reprise après avoir décroché la veille à son plus bas depuis deux ans.

Vers 08H30 GMT, l’indice vedette progressait de 56,59 points, à 10.867,57 points. Le MDax des valeurs moyennes prenait de son côté 1,64%, à 22.814,43 points.

“Après le net recul du marché hier, le Dax se stabilise en début de séance. Mais il ne s’agit que d’une reprise à court terme, d’une réaction mécanique à la chute brutale de la veille”, note Milan Cutkovic, analyste chez Axi Traders.

Dernier épisode qui laisse suggérer une dégradation du climat entre Washington et Pékin, l’arrestation au Canada d’une haute responsable du chinois Huawei, a fait plonger l’ensemble des places boursières jeudi.

Fragilisée par l’incertitude autour de la trêve commerciale sino-américaine, la place francfortoise digère également une suite d’indicateurs macroéconomiques ambivalents.

La production industrielle allemande a reculé de 0,5% en octobre sur un mois, plombée par la désorganisation dans l’automobile liée à la mise en place des nouvelles normes d’émission WLTP.

“Les dernières données macro-économiques indiquent un léger ralentissement de l’économie mondiale et la dernière saison des bilans a laissé à désirer, nous nous acheminons vers des temps difficiles à la Bourse”, évalue Milan Cutkovic.

Sur la cote, Fresenius Medical Care (FMC) reculait de 6,74% à 63,42 euros. Le spécialiste de la dialyse a abaissé jeudi soir ses prévisions de résultats pour 2018 tout en disant tabler pour 2019 sur un chiffre d’affaires et un bénéfice net stables. L’année prochaine devrait être consacrée à l'”investissement et la restructuration”, en particulier sur le marché chinois, dit le groupe allemand dans un communiqué.

La Maison mère, Fresenius, évoluait en bas d’indice, en net recul de 10,40% à 42,78 euros.

Le secteur technologique était recherché par les investisseurs dans le sillage de la spectaculaire reprise du Nasqdaq jeudi à Wall Street. La Fintech Wirecard évoluait en hausse de 3,70% à 134,30 euros, SAP de 2,12% à 89,79 euros et Infineon de 1,46% à 18,08 euros.

afp/jh

imageDAX image-0.21%10788.09 Cours en différé.-16.49%
imageMDAX image0.39%22535.45 Cours en différé.-13.99%