Yémen: Washington ne ravitaillera plus les avions saoudiens de la coalition

La coalition arabe a désormais les moyens de ravitailler indépendamment ses avions en vol au-dessus du Yémen : elle n’a plus besoin des États-Unis, selon l’annonce de l’agence officielle saoudienne SPA. Et Washington s’en réjouit. En réalité, les deux parties étaient en discussion sur le sujet, car les États-Unis voulaient mettre un terme à cette forme de soutien à l’Arabie saoudite au Yémen, un appui de plus en plus contesté.

Depuis 2015, les Saoudiens sont à la tête d’une coalition combattant, aux côtés des forces gouvernementales yéménites, les rebelles Houthis. Mais cette coalition est régulièrement accusée de bombarder des civils.

Les Américains, qui appuient militairement Riyad, sont aussi sous le feu des critiques. À Washington, des sénateurs ont menacé de prendre des mesures si les États-Unis ne cessaient pas les ravitaillements d’avions au Yémen. L’aide aux Saoudiens est devenue encore plus problématique depuis l’affaire Khashoggi, dont le meurtre aurait été commandité en haut lieu et a considérablement terni l’image du royaume.